[fedora-fr-doc] Re : Introduction générale à Fedora

PaulK paulk at paulk.fr
Lun 26 Juil 19:24:49 CEST 2010


J'ai récemment écrit un paragraphe expliquant ce qu'est un logiciel privateur et c'était normalement destiné aux novices. Si vous pensez intéressant de l'ajouter (remodelé, bien évidement) à l'article <http://doc.fedora-fr.org/wiki/Au_secours_je_suis_perdu%E2%80%A6>, dites le moi (ou si vous voulez juste commenter le paragraphe, ça m'aiderais aussi) !

Voici le paragraphe intact :

[…] logiciels privateurs. Ces logiciels étant des biens immatériels, les commercialiser en utilisant le modèle de l'économie de la rareté, où chaque exemplaire d'un produit a une valeur liée à son coût de production, mènerait le créateur du logiciel à sa perte : étant donné qu'un bien numérique peut-être copié quasiment à l'infini pour un prix quasiment nul, seuls quelques exemplaires du bien seraient achetés et seraient ensuite dupliqués par tous et pour tous. Du coup, les vendeurs de logiciels privateurs ont décidé d'interdire la copie du bien numérique. Les Majors de l'industrie du divertissement on fait de même. Mais alors que ces derniers se sont contentés d'interdire légalement la copie de leurs œuvres (et en faisant voter des lois punissant le partage des œuvres en question), les industriels du logiciel (privateur) ont décidé de ne pas directement vendre les logiciels qu'ils produisent, mais de vendre un droit d'utilisation des logiciels en question. Ainsi, ils ont un prétexte de plus pour interdire le partage des logiciels mais aussi pour empêcher quiconque de comprendre le fonctionnement du programme, de le modifier etc, étant donné que le logiciel n'appartient pas à l'utilisateur final. L'erreur de conception est donc de priver les utilisateurs du droit de disposer des biens numériques qu'ils achètent au prétexte de garantir la pérennité de ces biens pour leurs créateurs.

-- 
Paul Kocialkowski - <http://www.paulk.fr/>

Cette adresse mail est auto-hébergée.

Si, après l'envoi d'une hypothétique réponse à ce message, un courriel vous 
informe que votre réponse n'a pas pu être transmise, merci de bien vouloir 
réessayer en consultant au préalable l'état de mon serveur mail à l'adresse :
<http://test.paulk.fr/>.



Plus d'informations sur la liste de diffusion fedora-fr-doc