[fedora-fr-doc] Doc sur les SSD

Valentin Brémond vbjester at free.fr
Sam 6 Aou 12:38:12 CEST 2011


On 08/06/2011 01:29 AM, Madko wrote:
>
> Je viens de le lire et je trouve que c'est un très bon début, en tout
> cas de mon point de vue qui n'y connait pas grand chose en SSD (les
> SSD m’intéressent quand même mais faute de budget...). Du coup j'ai lu
> tout ça avec intérêt.
>
> J'ai quand même quelques questions/remarques (peut être dues à l'heure tardive):
>
> "Toutefois, il faudra le nommer "disque SSD" et non pas "disque dur
> SSD"." Pourquoi? Quand je vais dans mon supermarché favori, les SSD
> sont rangés dans le rayon disques durs, juste après le rayon
> charcuterie ;) Là je pense qu'il manque une explication.

Le "dur" de disque dur vient des plateaux qui composent les disques 
durs. Vu qu'il n'y a pas de plateaux dans un SSD, on appelle ça un 
disque SSD.
D'ailleurs : HDD -> Hard Disk Drive -> "lecteur disque dur"
SSD -> Solid State Drive -> "lecteur à l'état solide".

Si quelqu'un trouve une autre explication peut-être plus convaincante, 
qu'il se manifeste ;)

> Dans les avantages tu n'as pas parlé de la consommation électrique,
> pourquoi? Il y a t'il un gain ou pas? Il me semble que c'est souvent
> cité comme un plus.

J'ai fouillé, refouillé, passé des heures et des heures sur Internet à 
trouver le meilleur SSD, celui qui consommait le moins, celui qui 
envoyait le plus la purée, ... Bref. À force d'errer sur tous les forums 
du monde, je me suis rendu compte que la consommation d'un disque dur 
actuel est similaire à celle d'un SSD : environ 0.5W en idle et environ 
2W en stress. Par contre, un SSD 240Go consomme 2X plus sur certains 
modèles comparé aux 120Go et inférieurs.
En revanche, vu que le SSD traite plus vite les requêtes, il va se 
mettre en idle plus vite et plus souvent. Mais bon, je sais pas vraiment 
si ça va réellement jouer. En tous cas, j'ai pas vraiment vu de 
différence moi...

>   Il y a aussi l'avantage du nombre d'opérations
> simultanées non?

Alors là par contre : lancer Firefox + Thunderbird en même temps sur mon 
ancien 7200 RPM : ~10 secondes ; sur mon Vertex 3 : ~ 2 secondes.
C'est vraiment impressionnant. On dirait qu'il est impossible de le 
saturer...

> Dans les inconvénients, en dehors du prix prohibitif, il parait que
> les performances se dégradent avec le temps, est-ce vrai?

Ça va dépendre notamment de la gestion du TRIM : si on trimme bien 
(option "discard" en ext4) : pas de souci. Par contre, si on trimme mal 
ou jamais, là ça va vite commence à merder.
De tout ce que j'ai lu, un simple "discard" permet de conserver les 
performances initales un très long moment.

> Pour rassurer les gens (et moi) sur la durée de vie des composants,
> peut être indiquer la durée de la garantie constructeur?

Très juste : 2 millions d'heures, soit plus d'un To écrit par jour 
pendant 5 ans je crois.
Fort improbable pour un simple utilisateur...

> Pour le prix, peut être préciser que c'est bien plus cher qu'un DD
> classique, surtout par rapport au prix du Go, mais que les premiers
> prix se situe aux alentours des 80€ (non?). C'est plus vendeur que
> juste dire que c'est 50x le prix d'un DD (là ça parait inaccessible
> non?).

C'est juste aussi : les 64Go sont pas cher (~100€). Mais bon, 64Go c'est 
vraiment pas beaucoup.

> Dans le genre d'optimisation qui découle du prix, on peut parler des
> usages "nouveaux" que les SSD engendrent. A savoir un SSD pour l'OS,
> un DD classique pour les données. Histoire de dire que ok c'est cher,
> ok on a pas beaucoup d'espace, mais on peut faire avec. Peut être
> parler des disques hybrides du coup.

Du coup les SSD 64Go prennent tout leur sens : un SSD pour l'OS et les 
programmes et un HDD pour les documents. Mais ce n'est valable que pour 
les PC fixes (les portables avec 2 emplacements 2,5", ça court pas les 
rues (à part sur les Dell Precision et les Alienware...). Mais c'est 
plus vraiment des portables...

> Ensuite, "un démarrage en moins de 20 secondes", c'est pas déjà ce
> qu'on a (ou presque) avec un DD classique? Ayant utilisé le portable
> d'un collègue disposant d'un disque SSD, on était plutôt aux alentour
> des 10s max. Là ça me bote plus ;)

Je bootais en ~30 secondes avec mon HDD, là je suis à ~20 secondes en 
SSD. Le boot est accéléré, mais c'est pas le plus impressionnant (bien 
que 20 secondes c'est vraiment pas long...). Le plus impressionnant, 
c'est les temps de chargement des applications, les mises à jour, les 
installations de programmes, ... Tout se fait instantanément. C'est 
vraiment incroyable. Et encore, mon Vertex 3 est bridé en SATA 2. Quand 
j'aurais un PC avec du SATA 3, je pense que le boot sera réduit de moitié.
SATA 2 : ~285Mo max en lecture
SATA 3 et Vertex 3 : ~ 520Mo max en lecture...

> Après, je trouve dommage de tomber sur des astuces pas vraiment
> dédiées aux SSD. Surtout l'astuce sur Firefox, ce n'est qu'un
> navigateur web... Il y en a d'autres en plus.

Oui, mais le cache de Firefox consomme beaucoup d'I/Os et donc les 
limiter va augmenter la durée de vie du SSD.
Je donne des conseils pour optimiser les performances, mais aussi pour 
optimiser leur durée de vie, ce qui est le plus critiqué aujourd'hui.

>   Donc peut être commencer
> par les astuces vraiment dédiées aux SSD, pour être plus en rapport
> avec le sujet, et ensuite celles plus génériques.

Ça c'est juste.

> Pour le scheduler on dirait avec ton explication qu'il n'y a que le
> scheduler des IO disques dans le kernel. Peut être expliquer que c'est
> un concept générique à la base, correspondant à n'importe quel
> algorithme cherchant à ordonner l’exécution de certaines tâches.

Euh j'ai pas tout compris...

> Pour le TRIM est-ce que ça ne devrait pas être listé dans les
> inconvénients aussi. A savoir que les SSD ont des perfs moins bonnes
> pour ce qui concerne les suppressions de fichiers? Il me semble avoir
> vu des bench qui mettaient ça en avant justement.

Euh non, les perfs sont au moins aussi bonnes, en tous cas sur les SSD 
récents.
Le TRIM permet de faire savoir au SSD quand libérer les blocs mémoire. 
Sans TRIM, aucun bloc n'est libéré et quand tous les blocs sont occupés, 
tout plante.

> Pour le noatime, ce n'est pas réservé aux SSD.

Certes, mais c'est déconseillé de l'enlever sur un système normal. Là je 
l'enlève pour minimiser les I/Os relativement peu importantes. 
L'utiliser sur un disque dur ne servirait pas à grand chose vu le peu de 
ressources utilisées par cette opération.

> Pour le style d'écriture c'est très clair, très léger, on s'attend
> avec le sujet à quelque chose de technique et en fait on a quelque
> chose de très concret, directement exploitable. Il faudrait peut être
> juste retravailler les quelques phrases répétitives (genre le reservé
> ou pas aux SSD). Pis peut être enlever le pléonasme "au jour
> d'aujourd'hui"? Bon là franchement on est pas dans un concours
> littéraire donc je pousse un peu ;)

Merci :)
Je vais revoir 2-3 trucs ouais, je l'ai fait vite fait hier soir pour me 
lancer et avoir une base solide.

> Bon j'ai fais beaucoup (trop?) de remarques, mais ça concerne que des
> details, pas le fond de l'article qui est très bien. Et je suis peut
> être plus critiques car étant plus à la recherche d'info précieuses
> pour l'achat d'un SSD. Si je venais d'en acheter un, j’aurais pris
> l'article tel quel car tout est bon, et paf en 5 min c'était plié
> j'aurais optimisé ma Fedora pour le SSD.

Si tu savais le temps que j'ai passé à glaner toutes les informations 
possibles sur Internet avant de me l'acheter ce SSD... Je crois que je 
connais tout maintenant ;)

> Bref bonne continuation, j'ai hate de relire l'article fini.
>
> Bonne nuit
>

Merci.

Je vais le fignoler ce week-end et faire les changements que tu m'as 
suggéré. Je suis chaud là ;)

++



Plus d'informations sur la liste de diffusion fedora-fr-doc